Pourquoi je ne blogue (momentanément) plus

Voilà bientôt trois semaines que je n’ai pas touché au blog. Voilà bientôt trois semaines que je reçois vos mails d’interrogations sans trouver la force ni le temps d’y répondre.

Trois longues semaines d’hospitalisation durant lesquelles j’ai vécu un vrai calvaire.

Alors que ma grossesse se déroulait bien, du jour au lendemain tout a basculé : j’ai été atteinte de pré-éclampsie sévère (ou toxémie gravidique) avec complications. Encore trop méconnue, cette pathologie est pourtant responsable de 10% des décès maternels.

En 48 heures seulement, mes poumons, mon cœur et l’un de mes reins ont été atteints.

En 24 heures, j’ai vu une vingtaine de médecins, j’ai pris deux ambulances, j’ai séjourné dans trois hôpitaux et on m’a branchée à je ne sais combien de tuyaux.

Lorsque le pronostic vital de la mère est engagé, la seule solution pour éradiquer la pré-éclampsie est de provoquer l’accouchement quel que soit le terme de la grossesse.

Mon bébé est né le 29 octobre dernier au lieu du 16 janvier 2015.

On n’est jamais préparée à être (ou plutôt devenir) parent d’un grand prématuré.

Du jour au lendemain, on se retrouve brutalement plongée dans l’univers ultra-médicalisé de la réanimation néonatale.

Ce 29 octobre 2014, le temps s’est arrêté.

Quel jour est-on ? Quelle heure est-il ? Non, plus rien n’a d’importance, je vis dans une bulle, enfermée dans une chambre noire, les yeux rivés sur le « scop », cette machine angoissante qui s’interpose entre mon bébé et moi mais qui la relie pourtant à la vie. Ses petits doigts accrochés aux miens à travers le hublot de sa couveuse me disent de tenir bon, dans quelques mois on rentrera  à la maison. Non, désormais, plus rien n’a d’importance, hormis sortir ma fille de cet hôpital.

Le blog reviendra, vous lirez de temps en temps ça et là quelques articles programmés à l’occasion des fêtes mais je ne peux vous garantir des publications aussi régulières qu’à l’accoutumée. Toutefois, n’hésitez pas comme certains d’entre vous le font déjà, à partager vos bons plans sur la page Facebook du blog.

Bientôt 4 000 abonnés, vous ne pouviez pas me faire un meilleur cadeau pour la fin d’année. Merci, et à très très vite j’espère…

  • Le 22 novembre prochain, c’est la journée mondiale contre la Pré-éclampsie, rejoignez le mouvement sur Facebook et apprenez à reconnaître les symptômes de cette pathologie.
  • Demain, lundi 17 novembre, c’est la journée mondiale de la Prématurité.
  • Merci aux équipes médicales de l’hôpital Sud de Rennesaux équipes de la réanimation néonatale et aux équipes des soins intensifs pour leur accompagnement.

Partager sur Facebook


5 Commentaires

  • J’espère que tu t’es rétablie et surtout que ça va bien aller pour bébé.
    Je ne connaissais pas cette pathologie.

  • tous d’abord mes felicitations pour l’arrivée de cette petite.
    enceinte de 34 sa la pre eclampsie me fait tres peur. qu’est ce qui vpus a fais consulter (symptome ect….)
    je vous souhaite pleins de courage a bientot

  • Pensons bien à vous.
    Gros bisous

  • bonjour, c’est Valérie de Ma Chambramoi Claire m’a dit vos soucis et je voulais vous dire que de tenir bon, être parents ça donne des forces, bon courage et gros bisous à votre bébé. Valérie

  • J’ai connu cela il y a 5 ans dimanche, je sais que ce n’est pas simple, que c’est injuste parfois mais quand je vois ma fille maintenant je me dis que j’ai eu raison de me battre, de croire en nous! Je vous souhaite beaucoup de force

Je donne mon avis sur ce bon plan

What is 14 + 12 ?
Please leave these two fields as-is:
Je déclare la guerre aux spams ! En faisant ce petit calcul facile, vous me prouvez que vous êtes bien en chair et en os. Merci.

Recevoir la Newsletter

Pratique : inscrivez-vous à la Newsletter et recevez la compile des derniers bons plans du moment.

A chaque nouvelle publication, vous recevez jusqu'à 3 bons plans par e-mail.

Rennes des bons plans s'engage à garder votre adresse e-mail 100% confidentielle

En savoir plus sur l’auteur

Dans la vraie vie, je suis Aurore, une rennaise avide de bons plans. En savoir plus >>

Tous les bons plans